La grippe est à nos portes !

Prévention et vaccination

La grippe est à nos portes !

Qu’est-ce que la grippe infectieuse ?

L’influenza est la maladie fébrile aiguë la plus fréquente, qui se propage rapidement dans la population et est causée par un virus en constante mutation. Ce virus affecte 10 % de la population mondiale chaque année, et jusqu’à 40-50 % pendant une pandémie. La maladie se manifeste habituellement par des symptômes cliniques : fatigue, augmentation de la température, maux de tête, toux, écoulement nasal. Contrairement à une infection virale conventionnelle des voies respiratoires supérieures, la grippe est une maladie grave qui peut malheureusement être fatale.

Prévention contre la grippe

La seule prévention hautement efficace contre la grippe est la vaccination. Elle est particulièrement utile pour protéger des patients atteints de maladies chroniques mais aussi chez des personnes saines pour éviter des problèmes de santé inutiles.

Quand se faire vacciner ?

La vaccination contre la grippe chez les adultes est effectuée chaque année en appliquant une dose de vaccin avant la période épidémique de la grippe, puisque le vaccin assure une protection fiable seulement 14 jours après l’inoculation. Cependant, on peut être vacciné à tout moment, même pendant une épidémie de grippe.

La période d’incubation de la grippe varie de un à quatre jours, mais la production d’anticorps prend environ 14 jours après la vaccination. On considère donc que plus tôt le vaccin est administré meilleure sera la protection contre une éventuelle épidémie en début de saison. Si un patient se fait vacciner pendant une épidémie, le vaccin pourrait ne pas fournir la protection attendue mais on ne peut affirmer qu’il sera inefficace, cela dépend de combien de temps après la vaccination le corps sera exposé au virus de la grippe.

Les médecins recommandent la vaccination pour de nombreuses raisons

La recherche démontre que la vaccination contre la grippe chez les jeunes diminue la maladie de 5 à 6 fois par rapport à la population non vaccinée. En outre, un patient affaibli par la grippe saisonnière est plus à risque de contracter la grippe pandémique (il y a quelques années, par exemple, la grippe porcine). Si un patient est vacciné contre la grippe saisonnière, il sera ainsi plus facile de diagnostiquer la grippe causée par une autre souche du virus influenza.

Spécialisation : médecine générale

Rédigé par l’équipe du Canadian Medical

Pour plus d’informations : http://www.canadian.cz/en